Make your own free website on Tripod.com

The Power of Now, by Eckhart Tolle
Résumés & commentaries
 Keywords: Gileht, Eckhart Tolle, The Power of Now, Résumé, commentaries, New Earth, Madhyamika, Buddhism,  non-duality, Adaptation, Presence, Mindfulness, Emptiness, Interdependance,  Illumination, Transcendence, spirituality, Middle Way, Evolution, Two Truths, ONE, Happiness, Peace, Wisdom, Love, Compassion, Equanimity,Joy , Life, Reality as it is, Conditioning, Liberation, Karma

Fourth résumé
(to be translated soon
)
Téléchargement du résumé format: html, docx, pdf, txt

+

Nous souffrons parce que nous ne sommes pas assez adapté (physiquement <----> mentalement <----> socialement) x (individuellement <----> collectivement) {au moment présent, à ce qui est, à la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), aux dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, à la Nature, à l’Univers indivisible, à l’intelligence universelle, à l’Être, à la vraie nature de soi <----> du monde, à l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités}. Notre vision de soi (sujet) <----> du monde (objet) <----> et notre façon d'agir (action) sont basées sur l’ignorance de la vraie nature de la réalité, les concepts d’existence inhérente, de dualités / oppositions, d’individualités séparées … ==> donc faussées à la base, ==> donc les causes de toutes souffrances inévitablement conséquentes de ces erreurs, de tout ce feedback négatif qui est en fait un signal nous enjoignant à réévaluer nos positions / vues <----> et actions, à mieux nous adapter à la vraie réalité. Nous fiant trop aux fabrications conditionnées imparfaites de notre mental, aux résultats de notre évolution, nous vivons dans un monde d’illusions, de réalité virtuelle simplifiée dont nous avons perdus le contrôle, perdant notre temps à courir après des mirages.


Il faut reconsidérer avec humilié, avec la conscience réflexive : nos acquis, investissements, fabrications, notre {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif)}, nos outils, émotions, pensées, idées, positions, discriminations, jugements, concepts, modèles, théories, croyances, les résultats de notre évolution (individuelle <----> collective) ….

 

Il faut être prêt à tout remettre en question quand ça ne marche pas (quand on crée plus de souffrance qu’on n’en soulage, quand on est pris dans un cercle vicieux / une impasse évolutionnaire ), à  réévaluer nos buts, vérités & méthodes absolues, certitudes, les bases & résultats de notre évolution (individuelle <----> collective), même les prémisses fondamentales, nos concepts de bien & de mal, d’individualité, de dualité, de causalité, matière-énergie, espace & temps, d’existence et de non-existence.

 

Il faut cesser de discriminer et d’agir en termes absolus, comme si les choses / être / actions / relations … existaient de façon inhérente avec des propriétés inhérentes, comme si notre {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif)}, nos perceptions, mémoires, émotions, discriminations, évaluations, jugements, actions, concepts, modèles, théories, croyances … étaient toujours justes et parfaits.

 

Il faut prendre pleine conscience

· de l’existence, de la nature, des limites et du fonctionnement du {cycle d’auto-conditionnement inconscient, d’auto-fabrications, d’accumulation de karma (individuel <----> collectif) / cycle du samsara, cycle d’évolution (individuel <----> collectif)} de notre {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance};

· et de la vraie nature de tout : ≈ de la contingence <----> & vacuité d’existence inhérente de tout; de toutes les {apparences, manifestations, fabrications fabriquées fabricantes (sakhāra)(en cycle), infinités de causes-effets sans limites spatiale & temporelles, buts & outils, vérités & méthodes: conventionnelles, inséparables (l’une ne peut exister sans l’autre; elles arrivent et repartent toujours ensemble), interdépendantes (l’une implique l’autre), relatives (l’une définie en fonction de l’autre, jamais absolu), contingentes, subjectives, imaginées, conditionnées, spatiales & temporelles, impermanentes, imparfaites, jamais totalement satisfaisantes, non-duelles (ni un, ni multiple; ni identique, ni différent), d’origine co-dépendante <----> vides d’existence inhérente, jamais absolues, insaisissables, de nature illusoire, simplement libellé par le mental}.

 

Il faut savoir différencier entre

· la vraie réalité non-duelle, {le moment présent, ce qui est, la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), les dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, la Nature, l’Univers indivisible, la Présence, l’intelligence universelle, l’Être, la vraie nature de soi <----> du monde, l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités}

· et la {réalité virtuelle, conceptuelle, conventionnelle, modélisée, simplifiée, remémorée (passé), projetée (ailleurs), planifiée (futur), idéalisée, imaginée, fabriquée par le mental dysfonctionnel, conditionnée par le passé, contingente à l’évolution (individuelle <----> collective), au karma, basée sur l’ego, l’ignorance, la croyance en l’existence inhérente, l’opposition / dualité : soi vs. le monde} fabriquée par le {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance},

· entre la perception directe et la perception indirecte;

· entre les actions pures basées sur la sagesse et les actions impures / erreurs / péchés basées sur l’ignorance.

 

Il faut prioriser

· la vraie réalité non-duelle, {le moment présent, ce qui est, la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), les dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, la Nature, l’Univers indivisible, la Présence, l’intelligence universelle, l’Être, la vraie nature de soi <----> du monde, l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités}

· à la {réalité virtuelle, conceptuelle, conventionnelle, modélisée, simplifiée, remémorée (passé), projetée (ailleurs), planifiée (futur), idéalisée, imaginée, fabriquée par le mental dysfonctionnel, conditionnée par le passé, contingente à l’évolution (individuelle <----> collective), au karma, basée sur l’ego, l’ignorance, la croyance en l’existence inhérente, l’opposition / dualité : soi vs. le monde} fabriquée par le {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance}.

 

Il faut se désidentifier, se détacher de, se libérer de / s’affranchir de

· l’ego, le virtuel, le fabriqué, le conditionné, l’impermanent, l’insatisfaisant, le non-soi, l’ailleurs, le dualisme, le passé & futur, l’impasse évolutionnaire,

· la {réalité virtuelle, conceptuelle, conventionnelle, modélisée, simplifiée, remémorée (passé), projetée (ailleurs), planifiée (futur), idéalisée, imaginée, fabriquée par le mental dysfonctionnel, conditionnée par le passé, contingente à l’évolution (individuelle <----> collective), au karma, basée sur l’ego, l’ignorance, la croyance en l’existence inhérente, l’opposition / dualité : soi vs. le monde},

· du {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance},

· du {cycle d’auto-conditionnement inconscient, d’auto-fabrications, d’accumulation de karma (individuel <----> collectif) / cycle du samsara, cycle d’évolution (individuel <----> collectif)},

· sans tout rejeter complètement, tout nier ou ignorer, démoniser … (nihilisme), abandonner, s’en foutre, se résigner, laisser tomber toutes pensées, émotions, actions, vouloir retourner en arrière, à un stade plus primitif de l’évolution, cesser d’évoluer … endurer passivement, ne rien faire pour solutionner les situations de défis qui se présentent (la mauvaise interprétation du lâcher-prise);

· ni accepter naïvement  / suivre aveuglément / lutter pour ou combattre, idéaliser, réifier, objectiver … (réalisme naïf) les apparences, les vérités & méthodes conventionnelles, dualités, discriminations, concepts, modèles, théories, croyances, résultats de notre évolution, le conditionnement acquis, les fabrications, le (corps <----> mental) x (individuel <----> collectif), le passé & l’avenir, les perceptions, idées, émotions, états d’âme, actions; se laisser berner / abuser par eux, en être esclave inconscient, s'y attacher, s'y identifier, en faire des absolus, et essayer de les imposer aux autres par la force; tout mesurer / évaluer / juger par eux, résister, se plaindre, blâmer quand cela ne marche pas comme on le voudrait;

 

pour s’identifier à, se reconnaître dans

· la vraie réalité non-duelle, {le moment présent, ce qui est, la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), les dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, la Nature, l’Univers indivisible, la Présence, l’intelligence universelle, l’Être, la vraie nature de soi <----> du monde, l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités};

· c’est la transformation de la conscience / la réalisation directe que nous sommes déjà, ici & maintenant,  l’union / non-dualité d'une Nouvelle Vision / Conscience de soi (sujet / conscience primordiale pure / Nature de Bouddha) <----> du monde / Nouvelle Terre (objet pure) <----> et une nouvelle façon d’agir (action pure)} en parfait accord avec {le moment présent, ce qui est, la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), les dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, la Nature, l’Univers indivisible, la Présence, l’intelligence universelle, l’Être, la vraie nature de soi <----> du monde, l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités}, et non en accord avec la {réalité virtuelle, conceptuelle, conventionnelle, modélisée, simplifiée, remémorée (passé), projetée (ailleurs), planifiée (futur), idéalisée, imaginée, fabriquée par le mental dysfonctionnel, conditionnée par le passé, contingente à l’évolution (individuelle <----> collective), au karma, basée sur l’ego, l’ignorance, la croyance en l’existence inhérente, l’opposition / dualité : soi vs. le monde} fabriquée par le {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance}, en dépendance du {cycle d’auto-conditionnement inconscient, d’auto-fabrications, d’accumulation de karma (individuel <----> collectif) / cycle du samsara, cycle d’évolution (individuel <----> collectif)}; ou la réalisation directe que  tout est déjà pur et parfait ici & maintenant.

 

Il faut continuer d’évoluer en s’adaptant, en faisant face, acceptant avec humilité, pure percevant directement

· la vraie réalité non-duelle, {le moment présent, ce qui est, la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), les dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, la Nature, l’Univers indivisible, la Présence, l’intelligence universelle, l’Être, la vraie nature de soi <----> du monde, l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités};

· la vraie nature de tout,

o de la {réalité virtuelle, conceptuelle, conventionnelle, modélisée, simplifiée, remémorée (passé), projetée (ailleurs), planifiée (futur), idéalisée, imaginée, fabriquée par le mental dysfonctionnel, conditionnée par le passé, contingente à l’évolution (individuelle <----> collective), au karma, basée sur l’ego, l’ignorance, la croyance en l’existence inhérente, l’opposition / dualité : soi vs. le monde},

o du {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance},

o  du {cycle d’auto-conditionnement inconscient, d’auto-fabrications, d’accumulation de karma (individuel <----> collectif) / cycle du samsara, cycle d’évolution (individuel <----> collectif)},

· une pure présence-témoin: observer directement (pur percevoir directement) tout (l’interne <----> l’externe) avec

o de plus en plus d’humilité, recul, détachement, désidentification, stabilité, impartialité, objectivité, acceptation, lâcher-prise, ouverture, souplesse, flexibilité, adaptabilité, amour bienveillant, compassion, joie, équanimité, patience, tolérance, résilience, générosité, éthique / moralité, justice, égalité, courage, relativité, attention, vigilance, pleine conscience, concentration; une perfection graduelle / union de vertus, de méthodes vertueuses adaptées <----> et de sagesse transcendantale; (la présence & ces vertus fonctionnent parce qu’elles sont plus en accord avec l’Être; c’est emmener le résultat dans le chemin);

o de moins en moins d’attachement, identification, préférence, désir, répulsion, peur, indifférence, discrimination, conceptualisation, ou essayer de tout contrôler / maîtriser; (ces non-vertus nuisent parce qu’elles sont moins en accord avec l’Être);

o sans être esclave de / s’accrocher en termes absolus à notre façon de voir les choses, à nos cadres de références, préjugés, biais, concepts, positions, vues, méthodes, modèles, théories, croyances, certitudes, aux résultats imparfaits de notre évolution (individuelle <----> collective), aux filtres et conditionnements issues de notre passé (individuel <----> collectif);

o libre d’adapter nos visions <----> actions, individuellement <----> collectivement, physiquement <----> mentalement <----> socialement <----> en tant qu’espèce …. à la situation du moment présent, pour pouvoir mieux aider soi-même <----> et les autres,

o libre de choisir / créer  des solutions (visions <----> actions) plus innovatrices, efficaces, appropriées, adaptées à chaque cas, à ce qui est, à la situation précise de la réalité telle qu’elle est ici & maintenant, plus spécifiques & appropriés pour chaque être que l’on veut aider;

o  oujours pleinement conscient simultanément des deux dimensions / vérités inséparables, interdépendantes, relatives, non-duelles de toute choses,

§  de la {réalité virtuelle, conceptuelle, conventionnelle, modélisée, simplifiée, remémorée (passé), projetée (ailleurs), planifiée (futur), idéalisée, imaginée, fabriquée par le mental dysfonctionnel, conditionnée par le passé, contingente à l’évolution (individuelle <----> collective), au karma, basée sur l’ego, l’ignorance, la croyance en l’existence inhérente, l’opposition / dualité : soi vs. le monde},

§  du {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance}

§  et leurs {apparences, manifestations, fabrications fabriquées fabricantes (sakhāra)(en cycle), infinités de causes-effets sans limites spatiale & temporelles, buts & outils, vérités & méthodes: conventionnelles, inséparables (l’une ne peut exister sans l’autre; elles arrivent et repartent toujours ensemble), interdépendantes (l’une implique l’autre), relatives (l’une définie en fonction de l’autre, jamais absolu), contingentes, subjectives, imaginées, conditionnées, spatiales & temporelles, impermanentes, imparfaites, jamais totalement satisfaisantes, non-duelles (ni un, ni multiple; ni identique, ni différent), d’origine co-dépendante <----> vides d’existence inhérente, jamais absolues, insaisissables, de nature illusoire, simplement libellé par le mental},

§  du {cycle d’auto-conditionnement inconscient, d’auto-fabrications, d’accumulation de karma (individuel <----> collectif) / cycle du samsara, cycle d’évolution (individuel <----> collectif)},

§  du trio sujet <----> objet <----> action,

§  {du moment présent, de ce qui est, de la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), des dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, de la Nature, de l’Univers indivisible, de l’intelligence universelle, de l’Être, de la vraie nature de soi <----> du monde, de l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités};

o bref percevoir et agir avec plus de relativité / réalisme et moins d’absolutisme / dualisme.

o Il s'agit en fait d'emmener le résultat (visions <----> actions purifiées) dans le chemin, comme outils, moyens habiles adaptés (upaya), comme buts & outils, vérités & méthodes conventionnels; de regarder avec les yeux d'un être pur, déjà illuminé, autant que l'on peut, jusqu'à ce que cela le devienne réellement de plus en plus. Ainsi on produit de moins en moins d’erreurs et souffre de moins en moins de leurs conséquences; on évolue plus rapidement.

 

Il faut adopter la voie du milieu (évitant les quatre positions extrêmes au sujet de n’importe quoi):

· ni accepter naïvement  / suivre aveuglément / lutter pour ou combattre, idéaliser, réifier, objectiver … (réalisme naïf) les apparences, les vérités & méthodes conventionnelles, dualités, discriminations, concepts, modèles, théories, croyances, résultats de notre évolution, le conditionnement acquis, les fabrications, le (corps <----> mental) x (individuel <----> collectif), le passé & l’avenir, les perceptions, idées, émotions, états d’âme, actions; se laisser berner / abuser par eux, en être esclave inconscient, s'y attacher, s'y identifier, en faire des absolus, et essayer de les imposer aux autres par la force; tout mesurer / évaluer / juger par eux, résister, se plaindre, blâmer quand cela ne marche pas comme on le voudrait;

· ni tout rejeter complètement, tout nier ou ignorer, démoniser … (nihilisme), abandonner, s’en foutre, se résigner, laisser tomber toutes pensées, émotions, actions, vouloir retourner en arrière, à un stade plus primitif de l’évolution, cesser d’évoluer … endurer passivement, ne rien faire pour solutionner les situations de défis qui se présentent (la mauvaise interprétation du lâcher-prise);

· ni discriminer en termes absolus (dualisme) entre les deux positions d’une dualité en 1) acceptant une position et en rejetant l’autre, 2) vice versa, 3) en acceptant les deux, ou 4) en rejetant les deux (même chose pour les triunes, quadrunes, …);

· ni tout réduire à un Grand Tout homogène (monisme), rejetant la dimension manifeste, toutes formes de discrimination, de pensée, d’action, ne discernant même plus entre le bien et le mal relatifs / dépendants de la situation; idéalisant, saisissant et s’agrippant à la dimension ultime / sans-forme / intemporel / non-manifeste / vacuité / Nirvana;

· mais les percer à jour, s’en détacher, s’en désidentifier, s’en libérer, les transcender, les purifier … en réalisant / percevant directement, et en étant toujours conscient de, leur vraie nature non-duelle vide d’existence inhérente <----> & leur fonctionnement / apparition conditionné interdépendant, grâce à la sagesse transcendantale issue <----> de la pleine conscience du moment présent, et des autres vertus / perfections;

· savoir les utiliser comme moyens habiles adaptés (upaya) temporaires, comme buts & outils, vérités & méthodes, sans se laisser berner, sans en être esclave, sans s'y attacher, sans s'y identifier, sans les appliquer hors de leurs limites (sinon ils tournent en contradictions, absurdités, doutes, confusion, irrésolutions, plus de souffrance), sans jamais en faire des absolus (sinon ils tournent nécessairement en poisons), ni essayer de les imposer aux autres par la force;

· être toujours libre de s’adapter / choisir / créer des solutions plus innovatrices, efficaces, appropriées, adaptées à chaque cas, à ce qui est, à la situation précise de la réalité telle qu’elle est ici & maintenant;

· utiliser un chemin composé d’union de méthodes vertueuses adaptées / vertus <----> et de sagesse transcendantale, donc en accord avec la vraie nature de la réalité non-duelle, et ne s’attachant à rien en terme absolus.

 

Il faut accepter la réalité sans s'accrocher, résister, lutter, se plaindre, blâmer, ni tout laisser tomber / rejeter / nier / se résigner; profiter des changements non-prévus, difficultés, échecs, pertes, accidents, maladies, dures leçons de la Vie … pour faire face, accepter, se détacher, se déconnecter, se désidentifier, lâcher-prise, se remettre en question, et se développer spirituellement.

 

Pour bénéficier des avantages incommensurables d’être mieux adapté à la vraie réalité,  d’être de plus en plus en accord avec {le moment présent, ce qui est, la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), les dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, la Nature, l’Univers indivisible, la Présence, l’intelligence universelle, l’Être, la vraie nature de soi <----> du monde, l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités}; comme: la paix intérieur, la quiétude, l'équanimité, la joie, l’amour, la compassion, l’absence de toute peur, un sentiment d’interconnexion à tout, une plus grande créativité, efficacité, des pouvoirs quasi magiques. C’est les avantages de l’adaptation à la vraie réalité, du pouvoir spirituel {du moment présent, de ce qui est, de la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), des dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, de la Nature, de l’Univers indivisible, de l’intelligence universelle, de l’Être, de la vraie nature de soi <----> du monde, de l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités}. C’est la solution à toute souffrance, à tous les maux du {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance}. C’est ce que l’on qualifie de quasi-magique, de Paradis sur terre, de libération / Nirvana, d’illumination / Bouddhéité.

 

Il faut en faire un projet prioritaire : développer la transformation de la conscience / la réalisation directe que nous sommes déjà, ici & maintenant,  l’union / non-dualité d'une Nouvelle Vision / Conscience de soi (sujet / conscience primordiale pure / Nature de Bouddha) <----> du monde / Nouvelle Terre (objet pure) <----> et une nouvelle façon d’agir (action pure)} en parfait accord avec {le moment présent, ce qui est, la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), les dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, la Nature, l’Univers indivisible, la Présence, l’intelligence universelle, l’Être, la vraie nature de soi <----> du monde, l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités}, et non en accord avec la {réalité virtuelle, conceptuelle, conventionnelle, modélisée, simplifiée, remémorée (passé), projetée (ailleurs), planifiée (futur), idéalisée, imaginée, fabriquée par le mental dysfonctionnel, conditionnée par le passé, contingente à l’évolution (individuelle <----> collective), au karma, basée sur l’ego, l’ignorance, la croyance en l’existence inhérente, l’opposition / dualité : soi vs. le monde} fabriquée par le {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance}, en dépendance du {cycle d’auto-conditionnement inconscient, d’auto-fabrications, d’accumulation de karma (individuel <----> collectif) / cycle du samsara, cycle d’évolution (individuel <----> collectif)}; ou la réalisation directe que tout est déjà pur et parfait ici & maintenant.

 

Pour sauver le monde, la planète, il faut commencer par soi-même, par son intérieur, par s’entraîner à transcender nos illusions, nos attachements,  à mettre plus de relativité dans notre vie.

Fifth résumé
(to be translated soon
)
Téléchargement du résumé format: mht, docx, pdf, txt,

+





A.    Nous souffrons parce que :

a.     Nous distinguons mal la vraie réalité de la fiction créée par notre mental (individuel <----> collectif), la perception directe de la perception indirecte conditionnée, les actions vertueuses des actions on-vertueuses, ce qui est bénéfique et ce qui ne l’est pas.

b.  Nous ne sommes pas assez adaptés à la vraie réalité : (visions <----> actions) (physiquement <----> mentalement <----> socialement) (individuellement <----> collectivement).

c.     Nos visions <----> actions sont basées sur l’ignorance de la vraie nature de la réalité, l’auto-conditionnement, et de fausses prémisses.

d.     Nous acceptons, idéalisons, nous attachons à, nous identifions à  … des illusions / mirages transitoires.

e.     Nous vivons dans un monde virtuel dont nous avons perdu le contrôle.

f.     Nous avons finis par croire à nos propres fabrications / illusions à force de les utiliser.

g.     Nous discriminons et réagissons en termes absolus.


B.     La solution à tous les maux (individuel <----> collectif) (physique <----> mental <----> social), à toute souffrance :

a.     Réapprendre à distinguer entre la vraie réalité et la fiction créée par notre mental (individuel <----> collectif), la perception directe et la perception indirecte conditionnée, les actions vertueuses et les actions on-vertueuses, ce qui est bénéfique et ce qui ne l’est pas.

b.  Mieux s’adapter à la vraie réalité : (visions <----> actions) (physiquement <----> mentalement <----> socialement) (individuellement <----> collectivement).

c.    Baser nos visions <----> actions sur la sagesse ayant réalisé la vraie nature de la réalité, la transcendance des apparences / illusions, du cycle d’auto-conditionnement.

d.    Reconsidérer avec humilié, réévaluer, se détacher, se libérer, se désidentifier, être prêt à tout remettre en question, purifier, transcender … ce monde virtuel – sans sauter d’un extrême à l’autre.

e.     Accepter, prioriser, se reconnecter à, s’identifier  à, se reconnaître dans la vraie réalité perceptible directement uniquement ici & maintenant.

f.     Accepter, profiter des leçons de la Vie, de la réalité – sans s'accrocher, résister, lutter, se plaindre, blâmer, ni tout laisser tomber / rejeter / nier / se résigner.

 

C.     Adopter la voie du milieu.

a.       Arrêter de discriminer et réagir en termes absolus : comme si tout existaient de façon inhérente.

b.       Éviter les quatre positions extrêmes : ni accepter naïvement, ni tout rejeter complètement, ni les deux à la fois, ni aucun des deux.

c.        Transcender les apparences / illusions grâce à la sagesse issue de la pleine conscience du moment présent – sans sauter d’un extrême à l’autre.

d.       Utiliser des moyens habiles adaptés temporaires sans s’y attacher, s’y identifier, en faire des absolus.

e.        Utiliser un chemin composé d’union de méthodes vertueuses adaptées <----> et de sagesse.

f.        Perfectionner les vertus en les combinant à de plus en plus de sagesse.

 

D.    Faire face, accepter avec humilité, prendre conscience de, pure percevoir directement la vraie réalité, la vraie nature de tout.

 

E.     Être une pure présence-témoin :

a.       Avec de plus en plus de vertus.

b.       Avec de moins en moins de non-vertus.

c.        Sans s’y attacher, s’y identifier, en faire des absolus, et tenter de les imposer aux autres.

d.       Toujours libre de s’adapter à chaque cas ici & maintenant.

e.        Toujours libre de choisir et de créer, libre de tout conditionnement.

f.        Toujours pleinement conscient de la vraie nature de tout en les utilisant.

g.        Avec moins d’absolutisme et plus de relativité.

h.       Utiliser les outils, buts, vérités et méthodes conventionnelles sans s’y attacher, s’y identifier, en faire des absolus.


F.  C’est l’illumination, la transformation de la conscience / la réalisation directe que tout est déjà pur et parfait ici & maintenant : sujet <----> objet <----> action.

G.  Les bénéfices / avantages incommensurables d’être mieux adapté à la vraie réalité, du pouvoir du moment présent, la solution à tous les maux.

H.  Il faut en faire un projet prioritaire (individuel <----> collectif) : l’illumination, la transformation de la conscience, l’adaptation à la vraie réalité, la transcendance du monde virtuel.

I.       Pour sauver le monde, la planète, il faut commencer par soi-même, par son intérieur.

+









A. Nous souffrons …

·         Parce que nous ne faisons plus la différence entre:

o   la vraie réalité non-duelle:

§  {le moment présent, ce qui est, la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), les dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, la Nature, l’Univers indivisible, la Présence, l’intelligence universelle, l’Être, la vraie nature de soi <----> du monde, l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités};

o   et l’illusion fragmentée créée par notre mental:

§  la {réalité virtuelle, conceptuelle, conventionnelle, modélisée, simplifiée, remémorée (passé), projetée (ailleurs), planifiée (futur), idéalisée, imaginée, fabriquée par le mental dysfonctionnel, conditionnée par le passé, contingente à l’évolution (individuelle <----> collective), au karma, basée sur l’ego, l’ignorance, la croyance en l’existence inhérente, l’opposition / dualité : soi vs. le monde};

§  le {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance};

§  et leurs {apparences, manifestations, fabrications fabriquées fabricantes (sakhāra)(en cycle), infinités de causes-effets sans limites spatiale & temporelles, buts & outils, vérités & méthodes: conventionnelles, inséparables (l’une ne peut exister sans l’autre; elles arrivent et repartent toujours ensemble), interdépendantes (l’une implique l’autre), relatives (l’une définie en fonction de l’autre, jamais absolu), contingentes, subjectives, imaginées, conditionnées, spatiales & temporelles, impermanentes, imparfaites, jamais totalement satisfaisantes, non-duelles (ni un, ni multiple; ni identique, ni différent), d’origine co-dépendante <----> vides d’existence inhérente, jamais absolues, insaisissables, de nature illusoire, simplement libellé par le mental};

§  le {cycle d’auto-conditionnement inconscient, d’auto-fabrications, d’accumulation de karma (individuel <----> collectif) au cours du cycle du samsara, du cycle d’évolution (individuel <----> collectif)};

§  {l’ego, le virtuel, le fabriqué, le conditionné, le manifeste, la forme, l’impermanent, l’insatisfaisant, le non-soi, l’ailleurs, le dualisme, le passé & futur, l’impasse évolutionnaire};

§  {les perceptions, émotions, états d’âme, pensées, idées, mémoires, acquis, investissements, possessions, fabrications, outils, positions, discriminations, évaluations, jugements, concepts, modèles, théories, croyances, biais, préjugés, cadres de référence; les résultats de notre évolution (individuelle <----> collective); le (corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif); les filtres et conditionnements issues de notre passé (individuel <----> collectif); même les prémisses fondamentales, les buts & vérités & méthodes absolues, certitudes, dogmes, concepts de bien & de mal, d’individualité, de dualité, de causalité, matière-énergie, espace & temps, d’existence et de non-existence … automatismes inconscients, réactions, méthodes, techniques}.

o   entre la perception directe et la perception indirecte;

o   entre les actions pures basées sur la sagesse et les actions impures / erreurs / péchés basées sur l’ignorance.

·         Parce que nous ne sommes pas assez adaptés / connectés (physiquement <----> mentalement <----> socialement) x (individuellement <----> collectivement) -

o   à la vraie réalité non-duelle:

§  {au moment présent, à ce qui est, à la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), aux dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, à la Nature, à l’Univers indivisible, à l’intelligence universelle, à l’Être, à la vraie nature de soi <----> du monde, à l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités}.

·         Parce que nos visions de soi (sujet) <----> du monde (objet) <----> notre façon d'agir (action)

o   sont basées sur l’ignorance de la vraie nature de la réalité,

o   sur de fausses prémisses,

o   sur les concepts d’existence inhérente & de non-existence, de dualités / oppositions, d’individualités séparées, de besoins de lutter, combattre …

o   sont faussées à la base,

o   sont donc les causes de toutes souffrances inévitablement conséquentes de ces erreurs, de tout ce feedback négatif qui est en fait un signal nous enjoignant à réévaluer nos positions / vues <----> et actions, à mieux nous adapter à la vraie réalité.

·         Parce que nous nous fions trop à, idéalisons trop, nous attachons trop à, nous identifions trop

o   à l’illusion fragmentée créée par notre mental:

§  à la {réalité virtuelle, conceptuelle, conventionnelle, modélisée, simplifiée, remémorée (passé), projetée (ailleurs), planifiée (futur), idéalisée, imaginée, fabriquée par le mental dysfonctionnel, conditionnée par le passé, contingente à l’évolution (individuelle <----> collective), au karma, basée sur l’ego, l’ignorance, la croyance en l’existence inhérente, l’opposition / dualité : soi vs. le monde};

§  au {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance};

§  et à leurs {apparences, manifestations, fabrications fabriquées fabricantes (sakhāra)(en cycle), infinités de causes-effets sans limites spatiale & temporelles, buts & outils, vérités & méthodes: conventionnelles, inséparables (l’une ne peut exister sans l’autre; elles arrivent et repartent toujours ensemble), interdépendantes (l’une implique l’autre), relatives (l’une définie en fonction de l’autre, jamais absolu), contingentes, subjectives, imaginées, conditionnées, spatiales & temporelles, impermanentes, imparfaites, jamais totalement satisfaisantes, non-duelles (ni un, ni multiple; ni identique, ni différent), d’origine co-dépendante <----> vides d’existence inhérente, jamais absolues, insaisissables, de nature illusoire, simplement libellé par le mental},

§  au {cycle d’auto-conditionnement inconscient, d’auto-fabrications, d’accumulation de karma (individuel <----> collectif) au cours du cycle du samsara, du cycle d’évolution (individuel <----> collectif)};

§  à {l’ego, le virtuel, le fabriqué, le conditionné, le manifeste, la forme, l’impermanent, l’insatisfaisant, le non-soi, l’ailleurs, le dualisme, le passé & futur, l’impasse évolutionnaire},

§  aux {perceptions, émotions, états d’âme, pensées, idées, mémoires, acquis, investissements, possessions, fabrications, outils, positions, discriminations, évaluations, jugements, concepts, modèles, théories, croyances, biais, préjugés, cadres de référence; les résultats de notre évolution (individuelle <----> collective); au (corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif); les filtres et conditionnements issues de notre passé (individuel <----> collectif); même aux prémisses fondamentales, aux buts & vérités & méthodes absolues, certitudes, dogmes, concepts de bien & de mal, d’individualité, de dualité, de causalité, matière-énergie, espace & temps, d’existence et de non-existence … automatismes inconscients, réactions, méthodes, techniques};

o   tout en nous déconnectant de, rejetant la vraie réalité non-duelle:

§  {le moment présent, ce qui est, la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), les dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, la Nature, l’Univers indivisible, l’intelligence universelle, à l’Être, la vraie nature de soi <----> du monde, l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités}.

·         Parce qu’avec la simple habitude et la répétition nous avons finis par croire à nos propres fabrications, pensant qu’elles existent indépendamment de nous.

·         Parce que nous discriminons et réagissons en termes absolus

o    comme si les choses / êtres / actions / relations … existaient de façon inhérente / en soi / indépendante / isolée, avec des propriétés inhérentes, comme s’ils étaient absolus;

o    comme si nos sens, notre {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance} étaient toujours justes et parfaits;

o    comme si nos propres fabrications prenaient vie et existaient dorénavant indépendamment de nous, en soi, de façon inhérente; et que nous les découvrions.

·         Parce que nous vivons dans un monde de réalité virtuelle simplifiée créée par notre mental (individuel <----> collectif) lors de l’évolution et dont nous avons perdus le contrôle, un monde d’illusions et d’erreurs à répétitions, perdant notre temps à courir après ou fuir des illusions / mirages que nous avons nous-mêmes créés / imaginées. Mais nous avons oublié l’origine de tout cela, Nous avons développé cette réalité virtuelle au cours de l’évolution pour survivre; elle est relativement utile et efficace, mais nous avons possiblement aboutis dans une impasse évolutionnaire.

* * *

B. La solution à tous les maux de notre (corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif), à toute souffrance :

·         Il faut réapprendre à différencier entre:

o   la vraie réalité non-duelle:

§  {le moment présent, ce qui est, la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), les dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, la Nature, l’Univers indivisible, la Présence, l’intelligence universelle, l’Être, la vraie nature de soi <----> du monde, l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités};

o   et l’illusion fragmentée créée par notre mental:

§  la {réalité virtuelle, conceptuelle, conventionnelle, modélisée, simplifiée, remémorée (passé), projetée (ailleurs), planifiée (futur), idéalisée, imaginée, fabriquée par le mental dysfonctionnel, conditionnée par le passé, contingente à l’évolution (individuelle <----> collective), au karma, basée sur l’ego, l’ignorance, la croyance en l’existence inhérente, l’opposition / dualité : soi vs. le monde};

§  le {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance};

§  et leurs {apparences, manifestations, fabrications fabriquées fabricantes (sakhāra)(en cycle), infinités de causes-effets sans limites spatiale & temporelles, buts & outils, vérités & méthodes: conventionnelles, inséparables (l’une ne peut exister sans l’autre; elles arrivent et repartent toujours ensemble), interdépendantes (l’une implique l’autre), relatives (l’une définie en fonction de l’autre, jamais absolu), contingentes, subjectives, imaginées, conditionnées, spatiales & temporelles, impermanentes, imparfaites, jamais totalement satisfaisantes, non-duelles (ni un, ni multiple; ni identique, ni différent), d’origine co-dépendante <----> vides d’existence inhérente, jamais absolues, insaisissables, de nature illusoire, simplement libellé par le mental};

§  le {cycle d’auto-conditionnement inconscient, d’auto-fabrications, d’accumulation de karma (individuel <----> collectif) au cours du cycle du samsara, du cycle d’évolution (individuel <----> collectif)};

§  {l’ego, le virtuel, le fabriqué, le conditionné, le manifeste, la forme, l’impermanent, l’insatisfaisant, le non-soi, l’ailleurs, le dualisme, le passé & futur, l’impasse évolutionnaire};

§  {les perceptions, émotions, états d’âme, pensées, idées, mémoires, acquis, investissements, possessions, fabrications, outils, positions, discriminations, évaluations, jugements, concepts, modèles, théories, croyances, biais, préjugés, cadres de référence; les résultats de notre évolution (individuelle <----> collective); le (corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif); les filtres et conditionnements issues de notre passé (individuel <----> collectif); même les prémisses fondamentales, les buts & vérités & méthodes absolues, certitudes, dogmes, concepts de bien & de mal, d’individualité, de dualité, de causalité, matière-énergie, espace & temps, d’existence et de non-existence … automatismes inconscients, réactions, méthodes, techniques};

o   entre la perception directe et la perception indirecte;

o   entre les actions pures basées sur la sagesse et les actions impures / erreurs / péchés basées sur l’ignorance.

·         Il faut mieux s’adapter (physiquement <----> mentalement <----> socialement) x (individuellement <----> collectivement)

o   à la vraie réalité non-duelle:

§  {au moment présent, à ce qui est, à la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), aux dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, à la Nature, à l’Univers indivisible, à l’intelligence universelle, à l’Être, à la vraie nature de soi <----> du monde, à l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités}.

·         Il faut mieux baser nos visions de soi (sujet) <----> du monde (objet) <----> notre façon d'agir (action)

o   sur la sagesse ayant réalisé directement  la vraie nature de la réalité.

·         Il faut reconsidérer avec humilié, réévaluer, se détacher, se libérer, se désidentifier, être prêt à tout remettre en question, purifier, transcender – sans sauter d’un extrême à l’autre --  (surtout quand ça ne marche plus; quand on crée plus de souffrance qu’on n’en soulage, quand on est pris dans un cercle vicieux / une impasse évolutionnaire)

o   l’illusion fragmentée créée par notre mental:

§  la {réalité virtuelle, conceptuelle, conventionnelle, modélisée, simplifiée, remémorée (passé), projetée (ailleurs), planifiée (futur), idéalisée, imaginée, fabriquée par le mental dysfonctionnel, conditionnée par le passé, contingente à l’évolution (individuelle <----> collective), au karma, basée sur l’ego, l’ignorance, la croyance en l’existence inhérente, l’opposition / dualité : soi vs. le monde};

§  le {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance};

§  et leurs {apparences, manifestations, fabrications fabriquées fabricantes (sakhāra)(en cycle), infinités de causes-effets sans limites spatiale & temporelles, buts & outils, vérités & méthodes: conventionnelles, inséparables (l’une ne peut exister sans l’autre; elles arrivent et repartent toujours ensemble), interdépendantes (l’une implique l’autre), relatives (l’une définie en fonction de l’autre, jamais absolu), contingentes, subjectives, imaginées, conditionnées, spatiales & temporelles, impermanentes, imparfaites, jamais totalement satisfaisantes, non-duelles (ni un, ni multiple; ni identique, ni différent), d’origine co-dépendante <----> vides d’existence inhérente, jamais absolues, insaisissables, de nature illusoire, simplement libellé par le mental};

§  le {cycle d’auto-conditionnement inconscient, d’auto-fabrications, d’accumulation de karma (individuel <----> collectif) au cours du cycle du samsara, du cycle d’évolution (individuel <----> collectif)};

§  {l’ego, le virtuel, le fabriqué, le conditionné, le manifeste, la forme, l’impermanent, l’insatisfaisant, le non-soi, l’ailleurs, le dualisme, le passé & futur, l’impasse évolutionnaire};

§  {les perceptions, émotions, états d’âme, pensées, idées, mémoires, acquis, investissements, possessions, fabrications, outils, positions, discriminations, évaluations, jugements, concepts, modèles, théories, croyances, biais, préjugés, cadres de référence; les résultats de notre évolution (individuelle <----> collective); le (corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif); les filtres et conditionnements issues de notre passé (individuel <----> collectif); même les prémisses fondamentales, les buts & vérités & méthodes absolues, certitudes, dogmes, concepts de bien & de mal, d’individualité, de dualité, de causalité, matière-énergie, espace & temps, d’existence et de non-existence … automatismes inconscients, réactions, méthodes, techniques};

o    sans rejeter complètement, nier ou ignorer, démoniser … (nihilisme), abandonner, s’en foutre, se résigner, laisser tomber, vouloir retourner en arrière, à un stade plus primitif de l’évolution, cesser d’évoluer … endurer passivement, ne rien faire pour solutionner les situations de défis qui se présentent (la mauvaise interprétation du lâcher-prise);

o    ni accepter naïvement  / suivre aveuglément / lutter pour ou combattre, idéaliser, réifier, objectiver … (réalisme naïf); se laisser berner / abuser par eux, en être esclave inconscient, s'y attacher, s'y identifier, en faire des absolus, et essayer de les imposer aux autres par la force; tout mesurer / évaluer / juger par eux, résister, se plaindre, blâmer quand cela ne marche pas comme on le voudrait.

·         Il faut accepter, prioriser, se reconnecter à, s’identifier  à, se reconnaître dans:

o   la vraie réalité non-duelle:

§  {le moment présent, ce qui est, la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), les dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, la Nature, l’Univers indivisible, la Présence, l’intelligence universelle, l’Être, la vraie nature de soi <----> du monde, l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités};

o   par opposition à l’illusion fragmentée créée par notre mental:

§  la {réalité virtuelle, conceptuelle, conventionnelle, modélisée, simplifiée, remémorée (passé), projetée (ailleurs), planifiée (futur), idéalisée, imaginée, fabriquée par le mental dysfonctionnel, conditionnée par le passé, contingente à l’évolution (individuelle <----> collective), au karma, basée sur l’ego, l’ignorance, la croyance en l’existence inhérente, l’opposition / dualité : soi vs. le monde};

§  le {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance};

§  et leurs {apparences, manifestations, fabrications fabriquées fabricantes (sakhāra)(en cycle), infinités de causes-effets sans limites spatiale & temporelles, buts & outils, vérités & méthodes: conventionnelles, inséparables (l’une ne peut exister sans l’autre; elles arrivent et repartent toujours ensemble), interdépendantes (l’une implique l’autre), relatives (l’une définie en fonction de l’autre, jamais absolu), contingentes, subjectives, imaginées, conditionnées, spatiales & temporelles, impermanentes, imparfaites, jamais totalement satisfaisantes, non-duelles (ni un, ni multiple; ni identique, ni différent), d’origine co-dépendante <----> vides d’existence inhérente, jamais absolues, insaisissables, de nature illusoire, simplement libellé par le mental};

§  le {cycle d’auto-conditionnement inconscient, d’auto-fabrications, d’accumulation de karma (individuel <----> collectif) au cours du cycle du samsara, du cycle d’évolution (individuel <----> collectif)};

§  {l’ego, le virtuel, le fabriqué, le conditionné, le manifeste, la forme, l’impermanent, l’insatisfaisant, le non-soi, l’ailleurs, le dualisme, le passé & futur, l’impasse évolutionnaire};

§  {les perceptions, émotions, états d’âme, pensées, idées, mémoires, acquis, investissements, possessions, fabrications, outils, positions, discriminations, évaluations, jugements, concepts, modèles, théories, croyances, biais, préjugés, cadres de référence; les résultats de notre évolution (individuelle <----> collective); le (corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif); les filtres et conditionnements issues de notre passé (individuel <----> collectif); même les prémisses fondamentales, les buts & vérités & méthodes absolues, certitudes, dogmes, concepts de bien & de mal, d’individualité, de dualité, de causalité, matière-énergie, espace & temps, d’existence et de non-existence … automatismes inconscients, réactions, méthodes, techniques}.

·         Il faut accepter la vraie réalité sans s'accrocher, résister, lutter, se plaindre, blâmer, ni tout laisser tomber / rejeter / nier / se résigner.

·         Il faut profiter des changements non-prévus, difficultés, échecs, pertes, accidents, maladies, dures leçons de la Vie … pour faire face, accepter, se détacher, se déconnecter du virtuel, se reconnecter au moment présent, se désidentifier, lâcher-prise, se remettre en question, et se développer spirituellement – jusqu’à réaliser directement la vraie nature de tout.

* * *

C. Pour cela il est préférable d’adopter la voie du milieu en tout:

·         Il faut arrêter de discriminer et réagir en termes absolus à propose de n’importe quoi;

o    comme si les choses / êtres / actions / relations … existaient de façon inhérente / en soi / indépendante / isolée, avec des propriétés inhérentes, comme s’ils étaient absolus,

o    comme si nos sens, notre {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance} étaient toujours justes et parfaits;

o    comme si nos propres fabrications prenaient vie et existaient dorénavant indépendamment de nous, en soi, de façon inhérente; et que nous les découvrions.

·         Il faut éviter les quatre positions extrêmes au sujet de n’importe quoi:

o    1- ni accepter naïvement  / suivre aveuglément / lutter pour ou combattre, idéaliser, réifier, objectiver … (réalisme naïf); se laisser berner / abuser par eux, en être esclave inconscient, s'y attacher, s'y identifier, en faire des absolus, et essayer de les imposer aux autres par la force; tout mesurer / évaluer / juger par eux, résister, se plaindre, blâmer quand cela ne marche pas comme on le voudrait;

o    2- ni rejeter complètement, nier ou ignorer, démoniser … (nihilisme), abandonner, s’en foutre, se résigner, laisser tomber toutes pensées, émotions, actions, vouloir retourner en arrière, à un stade plus primitif de l’évolution, cesser d’évoluer … endurer passivement, ne rien faire pour solutionner les situations de défis qui se présentent (la mauvaise interprétation du lâcher-prise);

o    3- ni discriminer en termes absolus en se basant sur l’ignorance (dualisme) entre les deux positions d’une dualité en 1) acceptant une position et en rejetant l’autre, 2) vice versa, 3) en acceptant les deux, ou 4) en rejetant les deux (même chose pour les triunes, quadrunes, …);

o    4- ni tout réduire à un Grand Tout homogène / UN (monisme), rejetant la dimension manifeste, toutes formes de discrimination, de pensée, d’action, ne discernant même plus entre le bien et le mal relatifs / dépendants de la situation; idéalisant, saisissant et s’agrippant à la dimension ultime / sans-forme / intemporel / non-manifeste / vacuité / Nirvana.

·         Mais tout percer à jour, s’en détacher, s’en désidentifier, s’en libérer, transcender, purifier

o    en réalisant / percevant directement, et en étant toujours conscient de, leur vraie nature :

§  l’union de leur vraie nature non-duelle vide d’existence inhérente <----> & leur fonctionnement / apparition conditionnée interdépendante relative impermanente insatisfaisante,

§  l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités,

o    grâce à

§  l’union de la sagesse transcendantale <----> issue de la pleine conscience du moment présent, et des autres vertus / perfections.

·         Utiliser des moyens habiles adaptés (upaya) temporaires, buts & outils, vérités & méthodes conventionnelles adaptées à chaque cas,

o    sans se laisser berner, sans en être esclave, sans s'y attacher, sans s'y identifier, sans les appliquer hors de leurs limites (sinon ils tournent en contradictions, absurdités, doutes, confusion, irrésolutions, plus de souffrance), sans jamais en faire des absolus (sinon ils tournent nécessairement en poisons), ni essayer de les imposer aux autres par la force.

·         Utiliser un chemin composé

o    d’union de méthodes vertueuses adaptées / vertus <----> et de sagesse transcendantale,

o    donc de plus en plus en accord avec la vraie nature de la réalité non-duelle / l’Être,

o   et ne s’attachant à rien en terme absolus.

·         Perfectionner graduellement les vertus en les combinant avec de plus en plus de sagesse.

o   Les deux étant inséparables, interdépendants, relatifs, non-duels.

o    Des {vertus comme : humilité, recul, détachement, désidentification, stabilité, impartialité, objectivité, intégrité, acceptation, lâcher-prise, ouverture, souplesse, flexibilité, adaptabilité, amour bienveillant, compassion, joie, équanimité, patience, tolérance, résilience, générosité, éthique / moralité, justice, égalité, courage, relativité, attention, vigilance, pleine conscience, concentration; une perfection graduelle / union de vertus, de méthodes vertueuses adaptées <----> et de sagesse transcendantale; la présence & ces vertus fonctionnent parce qu’elles sont plus en accord avec l’Être; c’est emmener le résultat dans le chemin}.

·         Être toujours libre de s’adapter / choisir / créer des solutions plus innovatrices, efficaces, appropriées, adaptées à chaque cas, à ce qui est, à la situation précise de la réalité telle qu’elle est ici & maintenant. Libre de tout passé / conditionnement / karma.

* * *

D. Pour cela il faut faire face, accepter avec humilité, prendre conscience de, pure percevoir directement

·         la vraie réalité non-duelle:

o    {le moment présent, ce qui est, la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), les dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, la Nature, l’Univers indivisible, la Présence, l’intelligence universelle, l’Être, la vraie nature de soi <----> du monde, l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités};

·         la vraie nature <----> le fonctionnement et limites de tout:

o    de la {réalité virtuelle, conceptuelle, conventionnelle, modélisée, simplifiée, remémorée (passé), projetée (ailleurs), planifiée (futur), idéalisée, imaginée, fabriquée par le mental dysfonctionnel, conditionnée par le passé, contingente à l’évolution (individuelle <----> collective), au karma, basée sur l’ego, l’ignorance, la croyance en l’existence inhérente, l’opposition / dualité : soi vs. le monde};

o    du {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance};

o    et de leurs {apparences, manifestations, fabrications fabriquées fabricantes (sakhāra)(en cycle), infinités de causes-effets sans limites spatiale & temporelles, buts & outils, vérités & méthodes: conventionnelles, inséparables (l’une ne peut exister sans l’autre; elles arrivent et repartent toujours ensemble), interdépendantes (l’une implique l’autre), relatives (l’une définie en fonction de l’autre, jamais absolu), contingentes, subjectives, imaginées, conditionnées, spatiales & temporelles, impermanentes, imparfaites, jamais totalement satisfaisantes, non-duelles (ni un, ni multiple; ni identique, ni différent), d’origine co-dépendante <----> vides d’existence inhérente, jamais absolues, insaisissables, de nature illusoire, simplement libellé par le mental};

o    du {cycle d’auto-conditionnement inconscient, d’auto-fabrications, d’accumulation de karma (individuel <----> collectif) au cours du cycle du samsara, du cycle d’évolution (individuel <----> collectif)};

o    de {l’ego, le virtuel, le fabriqué, le conditionné, le manifeste, la forme, l’impermanent, l’insatisfaisant, le non-soi, l’ailleurs, le dualisme, le passé & futur, l’impasse évolutionnaire};

o    des {perceptions, émotions, états d’âme, pensées, idées, mémoires, acquis, investissements, possessions, fabrications, outils, positions, discriminations, évaluations, jugements, concepts, modèles, théories, croyances, biais, préjugés, cadres de référence; des résultats de notre évolution (individuelle <----> collective); du (corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif); des filtres et conditionnements issues de notre passé (individuel <----> collectif); même des prémisses fondamentales, des buts & vérités & méthodes absolues, certitudes, dogmes, concepts de bien & de mal, d’individualité, de dualité, de causalité, matière-énergie, espace & temps, d’existence et de non-existence … automatismes inconscients, réactions, méthodes, techniques};

o    {du moment présent, de ce qui est, de la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), des dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, de la Nature, de l’Univers indivisible, de l’intelligence universelle, de l’Être, de la vraie nature de soi <----> du monde, de l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités};

·         l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités à propos de tout – sans s’y attacher, s’y identifier, en faire un absolu;

·         la contingence <----> & vacuité d’existence inhérente de tout – sans s’y attacher, s’y identifier, en faire un absolu.

* * *

E. Pour cela il faut s’exercer à observer en tant que pure présence-témoin: pure observer directement l’interne <----> l’externe …

·         avec de plus en plus de vertus – sans s’y attacher, s’y identifier, en faire des absolus, mais s’adapter au cas présent ici & maintenant:

o    {vertus comme : humilité, recul, détachement, désidentification, stabilité, impartialité, objectivité, intégrité, acceptation, lâcher-prise, ouverture, souplesse, flexibilité, adaptabilité, amour bienveillant, compassion, joie, équanimité, patience, tolérance, résilience, générosité, éthique / moralité, justice, égalité, courage, relativité, attention, vigilance, pleine conscience, concentration; une perfection graduelle / union de vertus, de méthodes vertueuses adaptées <----> et de sagesse transcendantale; la présence & ces vertus fonctionnent parce qu’elles sont plus en accord avec l’Être; c’est emmener le résultat dans le chemin};

·         avec de moins en moins de non-vertus – sans tout rejeter complètement, mais s’adapter au cas présent ici & maintenant:

o    {non-vertus comme : attachement, identification, discrimination, préférence, désir, répulsion, peur, indifférence, conceptualisation, essayer de tout contrôler / maîtriser; ces non-vertus nuisent parce qu’elles sont moins en accord avec l’Être};

·         sans être esclave de / s’accrocher en termes absolusà l’illusion fragmentée créée par notre mental

o    à la {réalité virtuelle, conceptuelle, conventionnelle, modélisée, simplifiée, remémorée (passé), projetée (ailleurs), planifiée (futur), idéalisée, imaginée, fabriquée par le mental dysfonctionnel, conditionnée par le passé, contingente à l’évolution (individuelle <----> collective), au karma, basée sur l’ego, l’ignorance, la croyance en l’existence inhérente, l’opposition / dualité : soi vs. le monde};

o    au {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance};

o    et à leurs {apparences, manifestations, fabrications fabriquées fabricantes (sakhāra)(en cycle), infinités de causes-effets sans limites spatiale & temporelles, buts & outils, vérités & méthodes: conventionnelles, inséparables (l’une ne peut exister sans l’autre; elles arrivent et repartent toujours ensemble), interdépendantes (l’une implique l’autre), relatives (l’une définie en fonction de l’autre, jamais absolu), contingentes, subjectives, imaginées, conditionnées, spatiales & temporelles, impermanentes, imparfaites, jamais totalement satisfaisantes, non-duelles (ni un, ni multiple; ni identique, ni différent), d’origine co-dépendante <----> vides d’existence inhérente, jamais absolues, insaisissables, de nature illusoire, simplement libellé par le mental},

o    au {cycle d’auto-conditionnement inconscient, d’auto-fabrications, d’accumulation de karma (individuel <----> collectif) au cours du cycle du samsara, du cycle d’évolution (individuel <----> collectif)};

o    à {l’ego, le virtuel, le fabriqué, le conditionné, le manifeste, la forme, l’impermanent, l’insatisfaisant, le non-soi, l’ailleurs, le dualisme, le passé & futur, l’impasse évolutionnaire},

o    aux {perceptions, émotions, états d’âme, pensées, idées, mémoires, acquis, investissements, possessions, fabrications, outils, positions, discriminations, évaluations, jugements, concepts, modèles, théories, croyances, biais, préjugés, cadres de référence; les résultats de notre évolution (individuelle <----> collective); au (corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif); les filtres et conditionnements issues de notre passé (individuel <----> collectif); même aux prémisses fondamentales, aux buts & vérités & méthodes absolues, certitudes, dogmes, concepts de bien & de mal, d’individualité, de dualité, de causalité, matière-énergie, espace & temps, d’existence et de non-existence … automatismes inconscients, réactions, méthodes, techniques};

·         libre d’adapter nos visions <----> actions, individuellement <----> collectivement, physiquement <----> mentalement <----> socialement <----> en tant qu’espèce …. à chaque situation du moment présent, pour pouvoir mieux aider soi-même <----> et les autres,

·         libre de choisir / créer  des solutions (visions <----> actions) plus innovatrices, efficaces, appropriées, spécifiques, adaptées à chaque cas, à ce qui est, à la situation précise de la réalité telle qu’elle est ici & maintenant, à chaque être que l’on veut aider;

·         toujours pleinement conscient simultanémentdes deux dimensions / vérités inséparables, interdépendantes, relatives, non-duelles de tout – sans s’y attacher, s’y identifier, en faire un absolu:

o   de tout trio sujet <----> objet <----> action,

o    de la {réalité virtuelle, conceptuelle, conventionnelle, modélisée, simplifiée, remémorée (passé), projetée (ailleurs), planifiée (futur), idéalisée, imaginée, fabriquée par le mental dysfonctionnel, conditionnée par le passé, contingente à l’évolution (individuelle <----> collective), au karma, basée sur l’ego, l’ignorance, la croyance en l’existence inhérente, l’opposition / dualité : soi vs. le monde};

o    du {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance};

o    et de leurs {apparences, manifestations, fabrications fabriquées fabricantes (sakhāra)(en cycle), infinités de causes-effets sans limites spatiale & temporelles, buts & outils, vérités & méthodes: conventionnelles, inséparables (l’une ne peut exister sans l’autre; elles arrivent et repartent toujours ensemble), interdépendantes (l’une implique l’autre), relatives (l’une définie en fonction de l’autre, jamais absolu), contingentes, subjectives, imaginées, conditionnées, spatiales & temporelles, impermanentes, imparfaites, jamais totalement satisfaisantes, non-duelles (ni un, ni multiple; ni identique, ni différent), d’origine co-dépendante <----> vides d’existence inhérente, jamais absolues, insaisissables, de nature illusoire, simplement libellé par le mental};

o    du {cycle d’auto-conditionnement inconscient, d’auto-fabrications, d’accumulation de karma (individuel <----> collectif) au cours du cycle du samsara, du cycle d’évolution (individuel <----> collectif)};

o    de {l’ego, le virtuel, le fabriqué, le conditionné, le manifeste, la forme, l’impermanent, l’insatisfaisant, le non-soi, l’ailleurs, le dualisme, le passé & futur, l’impasse évolutionnaire};

o    des {perceptions, émotions, états d’âme, pensées, idées, mémoires, acquis, investissements, possessions, fabrications, outils, positions, discriminations, évaluations, jugements, concepts, modèles, théories, croyances, biais, préjugés, cadres de référence; des résultats de notre évolution (individuelle <----> collective); du (corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif); des filtres et conditionnements issues de notre passé (individuel <----> collectif); même des prémisses fondamentales, des buts & vérités & méthodes absolues, certitudes, dogmes, concepts de bien & de mal, d’individualité, de dualité, de causalité, matière-énergie, espace & temps, d’existence et de non-existence … automatismes inconscients, réactions, méthodes, techniques};

o    {du moment présent, de ce qui est, de la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), des dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, de la Nature, de l’Univers indivisible, de l’intelligence universelle, de l’Être, de la vraie nature de soi <----> du monde, de l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités};

·         bref percevoir et agir avec plus de relativité / réalisme et moins d’absolutisme / dualisme.

·         Il s'agit en fait d'emmener le résultat (visions <----> actions purifiées) dans le chemin, comme {moyens habiles adaptés (upaya) temporaires, buts & outils, vérités & méthodes conventionnels adaptées à chaque cas}; de regarder avec les yeux d'un être pur, déjà illuminé, autant que l'on peut (sans s’y attacher, s’y identifier complètement parce qu’on n’est pas encore là), jusqu'à ce que cela le devienne réellement de plus en plus. Ainsi, graduellement, on produit de moins en moins d’erreurs et souffre de moins en moins de leurs conséquences; on évolue plus rapidement en emmenant le résultat dans le chemin; parce que c’est ce que l’on est finalement sous les couches de conditionnement / karma acquises lors de notre évolution (individuelle <----> collective).

* * *

F. C’est l’illumination, la transformation de la conscience / la réalisation directe que nous sommes déjà, ici & maintenant,

·         l’union / non-dualité d'une Nouvelle Conscience de soi / Vision de soi (sujet / conscience primordiale pure / Nature de Bouddha) <----> d’une Nouvelle Terre / Vision du monde (objet pure) <----> et une nouvelle façon d’agir (action pure)} -

o   en parfait accord avec la vraie réalité non-duelle:

§  {le moment présent, ce qui est, la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), les dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, la Nature, l’Univers indivisible, la Présence, l’intelligence universelle, l’Être, la vraie nature de soi <----> du monde, l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités};

o   et non en accord avec l’illusion fragmentée créée par notre mental:

§  la {réalité virtuelle, conceptuelle, conventionnelle, modélisée, simplifiée, remémorée (passé), projetée (ailleurs), planifiée (futur), idéalisée, imaginée, fabriquée par le mental dysfonctionnel, conditionnée par le passé, contingente à l’évolution (individuelle <----> collective), au karma, basée sur l’ego, l’ignorance, la croyance en l’existence inhérente, l’opposition / dualité : soi vs. le monde};

§  le {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance};

§  et leurs {apparences, manifestations, fabrications fabriquées fabricantes (sakhāra)(en cycle), infinités de causes-effets sans limites spatiale & temporelles, buts & outils, vérités & méthodes: conventionnelles, inséparables (l’une ne peut exister sans l’autre; elles arrivent et repartent toujours ensemble), interdépendantes (l’une implique l’autre), relatives (l’une définie en fonction de l’autre, jamais absolu), contingentes, subjectives, imaginées, conditionnées, spatiales & temporelles, impermanentes, imparfaites, jamais totalement satisfaisantes, non-duelles (ni un, ni multiple; ni identique, ni différent), d’origine co-dépendante <----> vides d’existence inhérente, jamais absolues, insaisissables, de nature illusoire, simplement libellé par le mental};

§  le {cycle d’auto-conditionnement inconscient, d’auto-fabrications, d’accumulation de karma (individuel <----> collectif) au cours du cycle du samsara, du cycle d’évolution (individuel <----> collectif)};

§  {l’ego, le virtuel, le fabriqué, le conditionné, le manifeste, la forme, l’impermanent, l’insatisfaisant, le non-soi, l’ailleurs, le dualisme, le passé & futur, l’impasse évolutionnaire};

§  {les perceptions, émotions, états d’âme, pensées, idées, mémoires, acquis, investissements, possessions, fabrications, outils, positions, discriminations, évaluations, jugements, concepts, modèles, théories, croyances, biais, préjugés, cadres de référence; les résultats de notre évolution (individuelle <----> collective); le (corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif); les filtres et conditionnements issues de notre passé (individuel <----> collectif); même les prémisses fondamentales, les buts & vérités & méthodes absolues, certitudes, dogmes, concepts de bien & de mal, d’individualité, de dualité, de causalité, matière-énergie, espace & temps, d’existence et de non-existence … automatismes inconscients, réactions, méthodes, techniques};

·         ou la réalisation directe que tout est déjà pur et parfait ici & maintenant, au-delà de toutes dualités, de toutes discriminations, de toutes fragmentations, de toutes fabrications / karma.

* * *

G. Les bénéfices / avantages incommensurables d’être mieux adapté à la vraie réalité,

·         d’être de plus en plus en accord avec {le moment présent, ce qui est, la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), les dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, la Nature, l’Univers indivisible, la Présence, l’intelligence universelle, l’Être, la vraie nature de soi <----> du monde, l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités}.

·         {Les avantages incommensurables du pouvoir du moment présent comme: la paix intérieur, la quiétude, l’amour bienveillant, la compassion, la joie, l'équanimité, l’absence de toute peur, un sentiment d’interconnexion à tout, un sentiment d’être à sa place partout, d’avoir un but, une plus grande créativité, efficacité, des pouvoirs quasi magiques, la capacité de pouvoir vraiment aider les autres, la planète, l’univers}.

·         C’est la solution à toute souffrance, à tous les maux du {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance}.

·         C’est ce que l’on qualifie de pouvoir spirituel, de pouvoirs quasi-magiques, de Paradis sur terre, de libération / Nirvana, d’illumination / Bouddhéité.

* * *

H. Il faut en faire un projet prioritaire : l’illumination, la transformation de la conscience / la réalisation directe que nous sommes déjà, ici & maintenant,

·         l’union / non-dualité d'une Nouvelle Conscience de soi / Vision de soi (sujet / conscience primordiale pure / Nature de Bouddha) <----> d’une Nouvelle Terre / Vision du monde (objet pure) <----> et une nouvelle façon d’agir (action pure)}

o   en parfait accord avec:

§  {le moment présent, ce qui est, la réalité telle qu’elle est réellement ici & maintenant (interne <----> externe), les dures leçons de la Vie / feedback / difficultés / changements / pertes / échecs / cessations / souffrance, la Nature, l’Univers indivisible, la Présence, l’intelligence universelle, l’Être, la vraie nature de soi <----> du monde, l’union / inséparabilité / interdépendance / relativité / non-dualité des deux dimensions / vérités},

o   et non en accord avec l’illusion fragmentée créée par notre mental:

§  la {réalité virtuelle, conceptuelle, conventionnelle, modélisée, simplifiée, remémorée (passé), projetée (ailleurs), planifiée (futur), idéalisée, imaginée, fabriquée par le mental dysfonctionnel, conditionnée par le passé, contingente à l’évolution (individuelle <----> collective), au karma, basée sur l’ego, l’ignorance, la croyance en l’existence inhérente, l’opposition / dualité : soi vs. le monde};

§  le {(corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif) / 5 agrégats (skandhas) se développant en cycle d’auto-conditionnement / de karma / de souffrance};

§  et leurs {apparences, manifestations, fabrications fabriquées fabricantes (sakhāra)(en cycle), infinités de causes-effets sans limites spatiale & temporelles, buts & outils, vérités & méthodes: conventionnelles, inséparables (l’une ne peut exister sans l’autre; elles arrivent et repartent toujours ensemble), interdépendantes (l’une implique l’autre), relatives (l’une définie en fonction de l’autre, jamais absolu), contingentes, subjectives, imaginées, conditionnées, spatiales & temporelles, impermanentes, imparfaites, jamais totalement satisfaisantes, non-duelles (ni un, ni multiple; ni identique, ni différent), d’origine co-dépendante <----> vides d’existence inhérente, jamais absolues, insaisissables, de nature illusoire, simplement libellé par le mental};

§  le {cycle d’auto-conditionnement inconscient, d’auto-fabrications, d’accumulation de karma (individuel <----> collectif) au cours du cycle du samsara, du cycle d’évolution (individuel <----> collectif)};

§  {l’ego, le virtuel, le fabriqué, le conditionné, le manifeste, la forme, l’impermanent, l’insatisfaisant, le non-soi, l’ailleurs, le dualisme, le passé & futur, l’impasse évolutionnaire};

§  {les perceptions, émotions, états d’âme, pensées, idées, mémoires, acquis, investissements, possessions, fabrications, outils, positions, discriminations, évaluations, jugements, concepts, modèles, théories, croyances, biais, préjugés, cadres de référence; les résultats de notre évolution (individuelle <----> collective); le (corps <----> mental / esprit) x (individuel <----> collectif); les filtres et conditionnements issues de notre passé (individuel <----> collectif); même les prémisses fondamentales, les buts & vérités & méthodes absolues, certitudes, dogmes, concepts de bien & de mal, d’individualité, de dualité, de causalité, matière-énergie, espace & temps, d’existence et de non-existence … automatismes inconscients, réactions, méthodes, techniques};

·         ou la réalisation directe que tout est déjà pur et parfait ici & maintenant, au-delà de toutes dualités, de toutes discriminations, de toutes fragmentations, de toutes fabrications / karma.

* * *

I. Pour sauver le monde, la planète,

·         il faut commencer par soi-même, par son intérieur, par s’entraîner à transcender nos illusions, attachements,  dépendances, désirs, aversions, indifférences, peurs … à mettre plus de relativité et moins d’absolus dans notre vie (individuelle <----> collective).